Les grands groupes seront les plus lourdement taxés par le budget 2013. Leur imposition est très inférieure à celle des PME, explique le gouvernement qui a donc décidé d'épargner celles-ci. Christophe Praud du Centre des Jeunes Dirigeants est sceptique.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.