Les taux d'intérêt sont au plus bas : entre 1 et demi et 2%. Si vous pouvez acheter ou si vous avez un crédit en cours, c'est maintenant qu'il faut passer voir votre banquier

Les taux baissent encore, le moment d'acheter ou de renégocier son crédit
Les taux baissent encore, le moment d'acheter ou de renégocier son crédit © Maxppp / Le Parisien/Olivier Boitet

L'été traditionnellement c'est la grande saison du marché immobilier. En ce moment les taux d'intérêt des crédits immobiliers sont au plus bas : entre 1 et demi et 2%.

Si vous avez déjà emprunté à des taux élevés pour acheter votre logement, il est toujours possible de renégocier votre taux d'intérêt à la baisse. D'ailleurs les français ne s'en privent pas : plus d'un tiers des nouveaux crédits du mois de juin sont en fait des renégociations.

Nicolas a acheté son studio à Vincennes, en région parisienne il y a douze ans. Depuis, les taux d'intérêt ont été divisés par trois. Il y a quelques mois, il a décidé d'en profiter.

J’ai été voir ma banquière, on a renégocié le près et on est passé de 4,25 à 2%, ce qui au final fait une économie de 50.000 euros. Mais j’ai aussi diminué de trois ans le nombre d’année où je dois rembourser mon crédit. Au final c’est génial !

Mais plus on renégocie tôt avant l'échéance du prêt, plus on y gagne. Et ça, la banque de Nicolas s'est bien gardée de lui dire.

J’aurais bien aimé que ma banquier, au moment où j’ai signé les papiers, il y a douze ans, me dise ‘à n’importe quel moment vous pouvez renégocier votre prêt et voir ça avec moi’. Comme je ne le savais pas, j’ai attendu et attendu et même su je suis gagnant, en m’y prenant avant j’aurais fait une économie plus importante.

Aujourd'hui les banques acceptent plus facilement de renégocier, parce qu'elles ont peur que les clients aillent voir ailleurs. Cécile Roquelaure travaille pour Empruntis, un courtier en crédits immobiliers : "Les banques se font une concurrence acharnée depuis le début de l’année, du coup les banques baissent de manière très significative et ça permet à de nouveaux emprunteurs de renégocier ou de racheter leur crédit."

Les taux d'intérêts ne devraient pas remonter avant la fin de l'année. Mais le nombre de renégociations a déjà baissé par rapport à l'an dernier. Car les emprunteurs qui gagnent à renégocier, ils l'ont déjà fait. Pour les autres, attention, les renégociations occasionnent des frais importants et ce n'est donc pas toujours intéressant.