Bretagne écotaxe
Bretagne écotaxe © Radio France / Fiona Moghaddam
**Le calme est revenu en Bretagne après une journée marquée par des affrontements entre les forces de l'ordre et un millier de manifestants opposés à l'écotaxe. Ces derniers, qui s'étaient rassemblés devant le dernier des trois portiques encore intact du Finistère, à Pont-de-Buis, ont quitté les lieux vers minuit. La route nationale 165 qui relie Brest à Quimper, est désormais rouverte à la circulation.** Les [heurts](http://www.franceinter.fr/depeche-echauffourees-dans-le-finistere-aux-pieds-dun-portique-ecotaxe), qui ont duré jusque dans la soirée, ont été très violents. Fumée de pneus qui brûlent, fumigènes, jets d'oeufs, de lacrymogènes et de flash-balls... La révolte a grondé hier. Un manifestant a eu la main arrachée en tentant d'attraper une grenade destinée à disperser la foule. Coiffés d'un bonnet rouge, symbole de la révolution antifiscale en Bretagne sous l'Ancien Régime, les anti-écotaxe ont essayé par tous les moyens de faire tomber le portique. En vain.Comment comprendre la colère des Bretons ? **L'analyse de Marc Le Fur, député UMP des Côtes d'Armor. Il était l'invité du 13h d'Olivier Bénis, le 27 octobre.**
### L'écotaxe entrera en vigueur le 1er janvier 2014, comme prévu Malgré les affrontements d'hier, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a décidé de ne pas céder. La date d'entrée en vigueur de l'écotaxe est maintenue. Votée par la majorité précédente et s'appliquant aux camions de plus de 3,5 tonnes, elle doit financer les investissements contre l'usure des infrastructures routières et inciter à privilégier des moyens de transport plus respectueux de l'environnement. Le ministre se dit toutefois ouvert au dialogue et à de nouvelles adaptations. Le gouvernement devrait faire prochainement de nouvelles propositions qui tiennent compte "_des colères et des inquiétudes_ ", a-t-il déclaré au Grand Rendez-vous d'Europe 1-Le Monde-i-Télé. En début de semaine, la Bretagne avait déjà obtenu un geste. Compte-tenu du caractère excentré de la région, elle bénéficiera d'un abattement de 50% sur le taux kilométrique et le principal axe routier entre l'est et l'ouest, la RN 164, ne fera pas partie du réseau taxable. Mais c'est insuffisant pour certains qui estiment que l'écotaxe est inutile. **Jean-Paul Jégou, président de la Fédération du bâtiment dans le Finistère, répond à Fiona Moghaddam.** > Cette taxe ne sert à rien pour la Bretagne
La prochaine manifestation "_pour l'emploi et la Bretagne_ " aura lieu samedi prochain, à Quimper. Salariés de l'agroalimentaire, agriculteurs, marins, commerçants, artisans, transporteurs et élus de toute la région sont attendus.
L'écotaxe et les poids lourds
L'écotaxe et les poids lourds © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.