Le groupe a annoncé mardi la suppression de plusieurs milliers de postes (2.400 départs volontaires dans ses sièges en France, et un plan de sauvegarde de l'emploi pour le personnel de 273 magasins). En cause selon la direction : l'adaptation à la concurrence. Les syndicats craignent un mouvement encore plus vaste.

Carrefour va supprimer des milliers de postes en France
Carrefour va supprimer des milliers de postes en France © AFP / Philippe Huguen

Les 2.400 suppressions annoncées se feront dans les 12 sièges du groupe, dont la taille est "démesurée" selon le PDG Alexandre Bompard (ils comptent actuellement 10 500 salariés au total). Carrefour compte aussi se débarrasser de 273 magasins Dia qu'il avait acquis et transformé en enseignes Carrefour, mais qui accusent des pertes importantes. Cette fois, ce sont 2.100 emplois qui sont menacés.

Mais les syndicats s'attendent à bien pire : la CGT redoute 10 000 suppressions de postes, dont 1 200 aux sièges, quand FO dénonce un plan qui "avance masqué", et des chiffres "morcelés et minimalistes" dans les annonces officielles. Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire assure même que l'État sera "vigilant sur l'accompagnement de chaque salarié concerné par le plan.

Des transformations en France et dans le monde

Pourquoi un plan d'une telle ampleur ? Pour la direction, Carrefour a trop repoussé certaines évolutions et aurait donc pris du retard sur la concurrence.

Le groupe veut miser de plus en plus sur le commerce en ligne (avec le lancement d'un site de vente en ligne Carrefour.fr), et moins sur les hypermarchés, dont le concept serait à bout de souffle en ce début de XXIe siècle.

Carrefour mise d'ailleurs beaucoup aussi sur le commerce de proximité, mais à l'étranger. S'il annonce qu'il n'y aura aucune fermeture d'hypermarché en France (mais pas d'ouverture non plus), il prévoit en revanche de créer 2.000 nouveaux magasins de proximité dans les grandes métropoles européennes. L'Europe est de loin le continent où Carrefour est le plus présent, même sans compter la France.

Au total dans le monde, Carrefour compte 12.300 magasins sous son enseigne, et 374.478 collaborateurs. Mais depuis 2001 (où il était numéro 2 mondial dans son secteur), il a subi de plein fouet la concurrence internationale et n'est plus qu'à la neuvième place.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.