Les agents de nettoyage pourraient obtenir cet avantage salarial ce jeudi, suite à une demande de la CGT. Dans le privé, un salarié sur deux en bénéficie en moyenne.

Le treizième mois permet d'arrondir les fins d'année
Le treizième mois permet d'arrondir les fins d'année © Radio France / Olivier Bénis

Y aura-t-il un treizième mois pour les salariés du secteur de la propreté ? Le conseil d'administration de la Fédération se prononce sur le sujet, qui concerne 500 000 agents de nettoyage en France. Parmi eux : Sikou, rencontré par Clara Lecocq Reale :

Le matin, je fais de 6h à 10h, et l'après-midi de 16h30 à 20h. C'est galère : t'as pas le temps de dormir

Il préférerait donc un treizième mois, plutôt que la maigre prime qu'il reçoit chaque fin d'année : "Je suis chef d'équipe à la faculté de Bichat : je suis payé 1005 euros net. C'est difficile parce que j'ai le loyer à payer, et les dépenses qu'on a pour les femmes et les enfants, c'est pour ça que je veux avoir ce 13eme mois".

Une prime de 35 euros, c'est ridicule, de quoi acheter les cacahuètes

Les syndicats, CGT en tête, demandent un accord de branche, inscrit de la convention collective. Il permettrait à tous les salariés de bénéficier d'un treizième mois.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.