les français font du chômage la priorité de manuel valls
les français font du chômage la priorité de manuel valls © reuters

Le ministère du Travail a relevé une très légère augmentation du nombre de demandeurs d'emploi toute catégories confondues (+0,2% soit 11.700 chômeurs supplémentaires). Tout en rappelant que les efforts pour l'emploi donneront des résultats dans la durée.

"La mobilisation doit se poursuivre", c'est le premier commentaire du nouveau ministre du Travail François Rebsamen sur les chiffres du chômage. Une première pour lui à ce nouveau poste, et il ne s'en sort pas si mal : globalement, on note une certaine stabilisation de la fameuse courbe que tout le gouvernement rêve d'inverser.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (ceux qui n'ont pas du tout travaillé au mois de mars) se stabilise, à 3.349.000. C'est 1.600 chômeurs de plus qu'au mois de février. Une stabilisation qui confirme celle observée sur le long terme depuis octobre 2013.

Les précisions de Véronique Julia

Du mieux chez les jeunes, du pire chez les anciens

Dans le détail, le nombre de jeunes chômeurs semble diminuer : 4.300 en moins dans les chiffres de mars (soit une baisse de 0,8%). La situation des seniors (plus de 50 ans) est nettement plus inquiétante, avec 7.300 demandeurs d'emploi en plus dans cette catégorie.

"Sans renforcement de la compétitivité de nos entreprises, on n'aura pas de changement": Thierry Mandon (PS)

Dans son communiqué, le ministère du Travail rappelle aussi que les partenaires sociaux et les régions se réuniront le 5 mai prochain.

Le chômage quasi stable en mars
Le chômage quasi stable en mars © IDÉ
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.