Le chômage repart à la hausse
Le chômage repart à la hausse © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN / PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Le chômage a connu en septembre sa plus forte baisse depuis fin 2007. Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) a diminué de 0,7% soit 23.800 personnes, à 3.547.800 au total en métropole.

Plus que le retournement de tendance tant attendu par le gouvernement, on assiste plutôt à la stabilisation du nombre de chômeurs, car d'un mois sur l'autre les chiffres s'annulent .

En septembre nous assistons à une baisse de 0,7% du nombre de chômeurs qui n'ont pas travaillé du tout, mais en en août c'est une hausse de 0,6%. Ensuite si l'on regarde tous les chômeurs, donc également ceux qui ont travaillé, les chiffres confirment cette stabilisation.

Ce qui n'empêche pas la ministre du Travail d'indiquer elle que la tendance est orientée à la baisse. Myriam El Khomri explique que, pour la première fois depuis début 2011, le nombre de demandeurs d'emplois en catégorie A a reculé sur quatre mois. C'est une réalité, mais le retournement de tendance est plutôt prévu par l'Unedic, qui gère l'assurance chômage, pour l'année prochaine. Un retournement que l'Unedic annonce moins fort que ce qu'il prévoyait il y a six mois.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.