Le repreneur du site ArcelorMittal décrit comme "pas crédible" par Matignon vendredi est selon une source locale Cockerille, Maintenance & Ingénierie, entreprise spécialisée dans l'énergie, la défense, la sidérurgie et l'industrie.

A la tête de ce groupe belge qui emploie 3400 personnes dans le monde, et réalise 711 millions de chiffre d’affaires, Bernard Serin, également président du FC Metz. L'ancien président de la direction générale d'Arcelor a dirigé également les filiales américaines d'Usinor dans les années 90.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.