Billets d'euro
Billets d'euro © Radio France / Wikimedia Commons

Jusqu’ici vous pouviez payer en liquide jusqu’à 3.000 euros. Michel Sapin veut abaisser le plafond à 1.000 euros dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Selon le ministre des Finances :

les attentats ont mis en lumière la capacité de certains réseaux terroristes à se financer de façon souterraine, souvent grâce à des montants modestes.

Il s’agit donc d’assécher les sources de financement en évitant la circulation de l’argent liquide et en privilégiant les moyens de paiement avec une meilleure traçabilité que sont les chèques, la carte bancaire et les virements.

Pour les touristes, le maximum passe de 15.000 à 10.000 euros et à partir du 1er janvier 2016, les bureaux de change devront réclamer une pièce d'identité lorsqu'une personne veut changer plus de 1.000 euros.

Ca complique les choses, mais ce n'ets aps une solution miracle selon Eric Vernier, professeur de finance, et spécialiste du blanchiment avec Sara Ghibaudo

Faire du mal au terrorisme mais faire du bien au fisc

Limiter l’utilisation d’argent liquide peut aussi des répercussions positives sur la lutte contre la fraude fiscale. Michel Sapin envisage d’ailleurs également un signalement systématique de tout dépôt ou retrait d'argent supérieur à 10.000 euros à Tracfin, la cellule de renseignement de Bercy sur la fraude fiscale.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.