Le gouvernement, par la voix de la secrétaire d'État à la Santé, Christelle Dubos, va dévoiler, ce mardi, un dispositif qui vise à simplifier le versement des salaires aux "nounous". Objectif : éviter que les parents aient à avancer des sommes trop importantes en attendant d'être partiellement remboursés par les CAF.

Le gouvernement va présenter un nouveau dispositif qui vise à simplifier le versement des salaires aux nounous
Le gouvernement va présenter un nouveau dispositif qui vise à simplifier le versement des salaires aux nounous © Maxppp / Olivier BOITET

La réforme porte sur le complément remboursé par les Caisses d'Allocations Familiales, une fois que les parents ont payé leur assistante maternelle à domicile. 

Selon les barèmes, cette aide peut représenter jusqu'à 500 ou 600 euros dans certaines familles. Actuellement, il faut attendre 15 jours pour que son versement intervienne. Une avance de trésorerie qui est de plus en plus difficile à assumer pour de nombreux foyers.

Les familles inscrites sur le service Pajemploi des Urssaf pourront désormais bénéficier d'une nouvelle fonctionnalité : faire en sorte que la somme à payer au départ soit moins importante, en retranchant d'emblée l'aide qu'ils auraient dû toucher quinze jours plus tard. 

La Caf se charge, de son côté, de payer à l'assistante maternelle l'intégralité de son salaire. Aucun changement pour elle, mais une facilité de paiement pour son employeur.

L'objectif est double : faciliter la vie aux particuliers qui emploient des nounous. Et redonner des couleurs au secteur de la garde d'enfants à domicile, en fort déclin ces dernières années face au succès des crèches.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.