compteur electrique
compteur electrique © MaxPPP / Franck Valentin

La trêve hivernale doit prendre fin le 15 mars, et les fournisseurs sont déjà prêts, selon la CGT, à priver d'énergie plusieurs centaines de milliers de foyers ayant cumulé des impayés.

La CGT Energie affirme que tout est prêt du côté d'EDF et GDF. La liste des clients menacés de coupures serait établie. Les fournisseurs d'énergie seraient aussi en train d'organiser leurs équipes en ce moment et auraient même prévu de faire appel à des intérimaires.

La CGT Energie dresse un état des lieux des foyers menacés :

On estime que huit millions de personnes sont en situation de précarité en France et que plus d'un demi-million de points de comptage vont être coupés du jour au lendemain.

Jean Gaubert, médiateur national de l'énergie, était l'invité du 18 heures de France Inter. Il dément les chiffres avancés par la CGt et fait état de 250 à 260 000 personnes concernées par les coupures d'énergie :

### Des coupures en pleine campagne électorale

Le sujet est sensible à quelques semaines des élections municipales, tant et si bien que des négociations seraient en cours avec les fournisseurs d'énergie pour reporter la fin de trêve des coupures au 31 mars. Soit un jour après le deuxième tour des élections.

La trêve des coupures d'énergie est "catastrophique" selon Laurent Langlard, porte-parole de la fédération mine-énergie CGT, au micro de Manuel Ruffez :

C'est une fausse bonne idée parce que quand on n'a pas les moyens de payer on peut vous laisser un sursis de cinq mois, mais cinq mois après on n'a toujours pas les moyens de payer, et à la limite c'est même pire parce qu'on a cinq mois d'arriérés supplémentaires (...) et c'est catastrophique pour certaines familles.

La période du 1er novembre 2013 au 15 mars est la première trêve hivernale en matière d'énergie qui s'applique à tous les Français depuis la Loi Brottes d'avril 2013. Les fournisseurs d'énergie peuvent toutefois limiter la puissance des logements où des impayés sont constatés. Et descendre jusqu'à 3 kilowatt/heure. Avec ça, on peut seulement continuer à faire marcher le frigo et à se chauffer dans une pièce.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Coupures pour impayés : quels délais, quels recours ?

► ► ► LIRE | 1 Français sur 3 avoue avoir déjà eu du mal à payer sa facture d'énergie

L'augmentation des dépenses dénergie au 31 juillet 2013 :

hausse electricite
hausse electricite © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.