Il n'y a pas que les collectivités locales qui gèrent mal leurs budgets. C'est aussi ce que la Cour des comptes reproche à l'État.

Une fois n'est pas coutume, la Cour critique l'accélération des réformes de l'État.
Une fois n'est pas coutume, la Cour critique l'accélération des réformes de l'État. © Maxppp / n/c

Dans le rapport sur les finances publiques qu'elle publie ce mardi, la Cour s'en prend aussi et c’est nouveau, à l'Etat qui a lancé trop de réformes en même temps pour les collectivités.

Plusieurs chantiers en même temps

L'Etat veut faire trop et trop vite selon la Cour des comptes plutôt habituée à critiquer le manque de réformes. Dans son rapport, elle estime que les collectivités feraient plus facilement des économies si l'Etat ne lançait pas plusieurs chantiers en même temps. L'Etat baisse son concours financier aux collectivités, lance la réforme territoriale et baisse la dotation globale de fonctionnement. Ce n'est pas la bonne méthode selon la Cour qui pointe notamment le coup de rabot uniforme pour toutes les collectivités avec la baisse de la dotation, « ce n'est pas adaptée » écrit la Cour.

Des efforts de gestion des collectivités

Car toutes les collectivités n'ont pas les mêmes charges ou les mêmes recettes (un département où il y a beaucoup d'allocataires du RSA dépense bien plus qu'un département où il y a peu de chômeurs par exemple). La Cour reconnait des efforts de gestion des collectivités mais s'inquiète de la dégradation de leur situation financière.

Elle les appelle à rechercher plus systématiquement des économies et notamment sur leurs effectifs qui pourraient être mieux gérés et la durée légale du travail pourrait être mieux respectée. La Cour estime aussi qu'il faut lutter plus vigoureusement contre l'absentéisme.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.