Les dirigeants européens multiplient les rencontres pour aboutir à un accord au plus vite. L'Allemagne semble freiner les négociations. Les explications de l'économiste Philippe Dessertine, directeur de l'Institut de Haute Finance.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.