A Bruxelles les ministres des Finances sont tombés d'accord pour recapitaliser les banques, effacer une partie de la dette grecque et renforcer le FESF, le fond de secours européen. Les discussions continuent sur les modalités.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.