Le premier ministre grec a proposé hier un référendum sur l'accord européen trouvé la semaine dernière pour effacer une partie de la dette de son pays. Conséquence : les bourses dévissent depuis ce matin.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.