la croissance 2013 supérieure aux attentes
la croissance 2013 supérieure aux attentes © reuters

PARIS (Reuters) - L'économie française a enregistré une croissance de 0,3% au quatrième trimestre, dopée par la consommation des ménages et un rebond de l'investissement, après avoir stagné au troisième trimestre, selon les premiers résultats des comptes nationaux publiés vendredi par l'Insee.

L'institut avait fait état précédemment une contraction de 0,1% du produit intérieur brut du 3e trimestre.

Il a révisé également à 0,0%, contre -0,1% annoncé jusqu'ici, son évolution au 1er trimestre, ce qui fait que l'économie française affiche une croissance moyenne de 0,3% sur l'ensemble de 2013, soit plus que celle de 0,1% prévue par le gouvernement, après avoir stagné en 2012.

Trente-deux économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,2% du PIB de la France au 4e trimestre, leurs estimations allant de -0,2% à +0,4%.

La Banque de France anticipait pour sa part une croissance de 0,5% pour la période octobre-décembre sur la base de ses enquêtes de conjoncture mensuelles et l'Insee une progression du PIB de 0,4%.

L'activité des trois derniers mois de l'année a profité d'une consommation des ménages solide (+0,5%) et d'un investissement en territoire positif (+0,6%) pour la première fois depuis fin 2011. Celui des entreprises a notamment progressé de 0,9%.

En conséquence, la demande intérieure finale (hors stocks) à la croissance du quatrième trimestre a atteint 0,5 point.

Celle de la variation des stocks a été négative de 0,3 point en contrecoup de son niveau élevé du 3e trimestre (+0,6 point) et celle du commerce extérieur positive de 0,2 point.

Yann Le Guernigou

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.