En rachetant la marque américaine de produits laitiers bio WhiteWave, Danone veut doubler sa taille aux États-Unis et devenir le n°1 mondial des produits bio.

Emmanuel Faber, DG de Danone(à gauche), et Gregg Engles, patron de WhiteWave
Emmanuel Faber, DG de Danone(à gauche), et Gregg Engles, patron de WhiteWave © Reuters / John Schults

Pour Danone, c’est la plus grosse opération réalisée depuis dix ans : le rachat, pour 12,5 milliards de dollars, de la société WhiteWave, leader sur le marché du bio américain, avec des marques comme Silk, Horizon Organic ou Earthbound Farm. Avec ses 5.500 employés, la marque américaine fabrique des produits laitiers bio, des produits frais et s’est spécialisée dans les alternatives végétales au lait et aux yaourths.

Ce rapprochement (…) représente une avancée majeure dans l'engagement de Danone à mener une révolution de l'alimentation (Emmanuel Faber, directeur général de Danone)

Le groupe français reprendra aussi la dette et certains passifs de la société américaine (dirigée jusque là par Gregg Engles), qui a dégagé en 2015 un chiffre d'affaires de quatre milliards de dollars. Avec cette opération, Danone veut bénéficier du dynamisme actuel des Etats-Unis, qui contraste avec la morosité de l'économie européenne, son principal marché.

La transaction devrait être finalisée avant la fin de l'année, et la part des ventes que réalisera Danone aux Etats-Unis passera ainsi de 12 à 22% de son chiffre d'affaires mondial.

►WhiteWave, c'est quoi? Les explications de Laurent Kramer

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.