Selon les syndicats, c'est la première fois que des bus de la RATP seront conduits par des intérimaires.
Selon les syndicats, c'est la première fois que des bus de la RATP seront conduits par des intérimaires. © HBL NETWORK/MAXPPP / V.COUARRAZE

La régie de transport francilienne a décidé de faire appel à des remplaçants du privé pour conduire des bus en Seine St-Denis à partir de lundi. Un préavis de grève est déposé.

Des conducteurs de bus qui viennent du privé ? C’est du jamais vu à la RATP. Et selon les syndicats, c’est prévu pour lundi prochain, le 11 août. Une information révélée par Libération. Un seul dépôt de bus serait concerné : celui des Pavillons-sous-bois, en Seine Saint-Denis, secteur réputé "difficile".

L’éclairage de Marine Chailloux, de France bleu 107.1.

La RATP a fait appel à Adecco, pour trouver 12 intérimaires. Ces derniers bénéficieront de 2 jours de formation, en fin de semaine, avant de prendre le volant lundi. En temps normal, selon la CFDT, un chauffeur de bus suit une formation de plusieurs semaines, voire mois.

"C’est juste ubuesque !"

Dès qu’ils ont été mis au courant, les syndicats ont élevé la voix. Car pour Laurent Gardoni, délégué central CFDT à la RATP, qui travaille justement dans ce dépôt des Pavillons-sous-bois, cela pose un réel problème :

En 48 h, la direction pense qu’ils vont pouvoir exiger de ces gens-là la même chose que d’autres collègues. C’est juste ubuesque ! En plus, on leur réserve les services les moins prisés.

La RATP précise que ce recours à l’intérim est exceptionnel , et sert à compenser l’absence conjoncturelle de plusieurs machinistes. Et ajoute qu’il n’est pas question d’en faire un mode pérenne et régulier de recrutement. Les syndicats, qui en doutent, appellent tous à la grève à partir de lundi.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.