La mouche blanche, l'un des parasites des tomates
La mouche blanche, l'un des parasites des tomates © CC Christophe Quentin /

Les ennemis des ennemis des tomates sont nos amis et évitent aux maraichers d'utiliser des insecticides pour se débarrasser, par exemple, de l'aleurode, la mouche blanche.

Comment remplacer les produits chimiques utilisés en agriculture : pesticides, insecticides, engrais ? La prise de conscience environnementale fait que des innovations voient le jour régulièrement. Mais il y a des précurseurs.

Voici l'exemple de Savéol, le numéro un français de la production de tomates, une coopérative agricole qui regroupe 120 maraichers pour une production 100% française. Depuis 1990, plutôt qu'utiliser des insecticides, la coopérative bretonne a choisi d'introduire dans ses serres des insectes dits "utiles" pour lutter contre les insectes nuisibles.

La tomate a un ennemi, l'aleurode, la mouche blanche. Mais elle-même, dans la nature, a ses propres ennemis.

Le reportage de Manuel Ruffezà la "ferme des insectes" de Savéol, au Salon de l'agriculture

Mots-clés:

Derniers articles