En Moselle, les métallurgistes d'ArcelorMittal restent mobilisés pour obtenir le redémarrage des hauts fourneaux. Jeudi matin, trois d'entre eux ont été convoqués au commissariat après un dépôt de plainte. Edouard Martin, délégué CFDT, est l'un d'eux.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.