Musée du Louvre à Paris
Musée du Louvre à Paris © MaxPPP

L'Etat veut rassembler près d'un milliard d'euros sur cinq ans pour développer le secteur du tourisme en France. Le groupe Caisse des Dépôts (instance publique) a annoncé la création d'une plateforme d'investissement à l'occasion de la première Conférence annuelle du Tourisme au ministère des affaires étrangères.

La Caisse des Dépôts versera entre 100 et 150 millions d'euros, et une levée de fonds auprès d'investisseurs institutionnels devrait permettre de lever un total de 500 millions d'euros. La conférence annuelle du tourisme, placée sous l'égide du ministre des affaires étrangères Laurent Fabius (dont dépend le secteur du tourisme) rassemble 250 professionnels et élus afin de faire le point sur les infrastructures hôtelières, améliorer l'accueil des touristes et favoriser le numérique.

100 millions de touristes par an

La France compte accueillir plus de 100 millions de touristes étrangers par an d'ici 2020, contre 85 millions en 2015.

 tourisme : la France toujours en tête
tourisme : la France toujours en tête © Radio France

La plateforme d'investissement de la Caisse des Dépôts financera la rénovation lourde d'hôtels et de résidences de tourisme, ainsi que la construction de nouvelles structures d'accueil. Les ports de plaisance, parcs d'exposition, thermalisme, tourisme culturel, etc. devraient également en bénéficier. Enfin, un fonds de capital-développement sera créé par Bpifrance pour les PME de la filière tourisme, notamment des secteurs de l'innovation et du e-tourisme, et sera "doté de 100 millions d'euros", a ajouté le directeur général de la CDC.

Les professionnels restent prudents, à l'image de Roland Héguy, président de l'Union des Métiers de l'Hôtellerie :

"ça démontre une volonté importante. Après, il faut voir comment ce sera réparti".

Le ministère a également confirmé la création d'un forfait taxis pour les aéroports dès 2016.

Les détails avec Philippe Lefebvre, journaliste spécialiste de la consommation à France Inter :

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.