Le PDG du groupe volailler a été la cible de jets d’œufs et d'insultes, devant le tribunal de commerce de Quimper, qui examinait les offres de reprise de plusieurs sites. En tout 1 562 emplois sont en jeu. Reportage d'Anne Tréguer.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.