dia vend sa filale en france, carrefour et casino sur les rangs
dia vend sa filale en france, carrefour et casino sur les rangs © reuters

Le groupe espagnol de distribution discount Dia a annoncé jeudi la mise en vente de ses activités en France où il éprouve de grandes difficultés à se développer. Carrefour et Casino sont sur les rangs pour reprendre son réseau de magasins.

Carrefour et Casino sont intéressés par la reprise du réseau de Dia, près de 900 magasins en France, avec une forte présence à Paris, Lyon et Marseille.

Casino, propriétaire des supérettes Franprix et Leader Price pourrait ainsi renforcer ses positions dans le discount. Carrefour, qui s'était séparé de Dia à l'été 2011, sous la pression de ses investisseurs, pourrait quant à lui se renforcer dans la proximité (Carrefour City ou Carrefour Contact) et les supermarchés (Carrefour Market).

Près de 18 millions d'euros de perte en 2013

Dia France a accusé en 2013 une perte de 17,9 millions d'euros et le groupe espagnol pourrait fermer ses magasins les moins rentables, environ 200, ce qui menacerait 1.500 emplois, d'après Thierry Coquin, délégué central CGT du groupe en France.

►►►À LIRE AUSSI | Diète à venir pour les magasins Dia

D'autres sources syndicales estiment que les près de 900 magasins n'iront pas à un unique repreneur, mais qu'ils seront répartis entre plusieurs. Les explications de Marion L'Hour, du service éco de France Inter

Jeudi, le groupe espagnol Dia, numéro trois mondial du "hard discount" derrière les allemands Aldi et Lidl, a annoncé avoir dégagé un bénéfice net en hausse de 9,4% à 40,1 millions d'euros au premier trimestre.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.