Un rapport dévoilé ce jeudi détaille les saisies de drogues réalisées dans les pays de l'Union européenne : cannabis, héroïne, amphétamines mais aussi cocaïne, dont les saisies ont atteint, en 2017, des niveaux jamais enregistrés.

Les saisies de cocaïne ont atteint des niveaux records en Europe en 2017 (Illustration).
Les saisies de cocaïne ont atteint des niveaux records en Europe en 2017 (Illustration). © AFP / MIGUEL RIOPA

Les chiffres ont été compilés par l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) sur la base des données nationales des pays de l'Union européenne. Entre la résine de cannabis, l'herbe de cannabis, l'héroïne et la cocaïne, les saisies de drogues réalisés en 2017 (2016 pour le Royaume-Uni) représentent des sommes faramineuses : entre 13,5 milliards et 20,6 milliards d'euros environ à la revente, selon nos calculs. Et encore, on ne compte pas les saisies d'amphétamines ou d'ecstasy. Par comparaison, en Europe, le PIB de Malte en 2018 s'élève à 12,3 milliards d'euros, selon les données d'Eurostat. Celui de Chypre s'élève à 20,7 milliards d'euros.

17,5 tonnes de cocaïne saisies en France en 2017

D'après le rapport de l'OEDT publié ce jeudi, l'offre de cocaïne n'a "jamais été aussi importante" dans les pays de l'Union européenne. Un record a même été établi : 140,4 tonnes de cocaïne ont été saisies en 2017. En poids, les saisies de résine de cannabis s'élève à 466,1 tonnes, 209, 4 tonnes pour l'herbe de cannabis, 5,4 tonnes pour l'héroïne et 7 tonnes pour les amphétamines. Au total, on arrive à 821 tonnes de drogues, plus que ce ce que pèsent deux A380 (722 tonnes, sans le carburant). Le poids des saisies est, bien évidemment, variable selon les pays.

Cette carte ne prend pas en compte l'ecstasy, comptabilisée en cachets dans le rapport : quelque 6,6 millions de comprimés ont été saisis en 2017 dans l'UE.

Si la cocaïne connait la plus forte progression, c'est que les arrivées dans les ports, au moyen de conteneurs, sont elles aussi en augmentation, selon le rapport. Ce n'est pas un hasard si les plus grosses saisies ont été réalisées en Belgique et en Espagne, dont les ports sont les points d'entrées maritimes historiques de la cocaïne en Europe. Les chercheurs notent également que la vente sur Internet se structure de plus en plus.

Le cannabis reste néanmoins la drogue la plus saisie, mais aussi la plus consommée : 91,2 millions de personnes âgées de 15 à 64 ans en ont consommé au cours de leur vie (plus d'un quart de la population européenne) contre 18 millions pour la cocaïne.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.