annulation des opérations escargot anti-écotaxe des routiers en ile-de-france
annulation des opérations escargot anti-écotaxe des routiers en ile-de-france © reuters

On craignait de grosses perturbations sur les routes lundi matin notamment en Ile-de-France, autour de Lille et de Marseille, avec notamment des manifestations contre l'écotaxe. Les routiers ont finalement décidé d'annuler leurs opérations escargot.

Dans un communiqué, la préfecture de police de Paris conseillait ce matin "vivement aux automobilistes de différer leurs déplacements et de privilégier les transports en commun et notamment, pour les poids lourds, de contourner les autoroutes impactées." Les routiers, appelés à manifester par un collectif indépendant des organisations patronales du secteur - celles-ci ayant mobilisés samedi - avaient prévu des barrages filtrants sur deux points : à Croissy-Beaubourg (Seine-et-Marne), avec un départ en convoi vers l'A4, et à Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) avec ensuite un départ sur l'A15.

Mais la mobilisation a fait flop : peu de camions arrivés sur les points de ralliement, pas assez en tout cas pour frapper aussi fort que le souhaitaient les organisateurs. Peu avant 9h, ils ont finalement décidé de tout annuler, par la voix de leur représentant Alain Spinelli, leader du collectif indépendant contre l'écotaxe.

Le récit de l'échec par Julie Pietri qui était sur les barrages ce matin

Un autre secteur se mobilise aujourd'hui pour protester contre la hausse de la TVA pour les centres équestres. Les professionnels avaient décidé de converger vers le salon du cheval à Villepinte. Le reportage de Sylvain Tronchet.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.