Blocage des agriculteurs autour de Caen
Blocage des agriculteurs autour de Caen © Radio France

Le chef de l'Etat annonce qu'un plan d'urgence sera présenté mercredi en Conseil des ministres. D'ici là, le ministre de l'Agriculture se rendra à Caen, où les éleveurs sont mobilisés depuis lundi matin. Ils bloquent plusieurs routes en Normandie. Ils réclament une hausse du prix de la viande bovine et porcine.

Depuis lundi matin, plusieurs centaines d'agriculteurs bloquent les accès à Caen et au Mont-Saint-Michel. C'est une opération "symbolique et pacifique", expliquent-ils. Si désormais, les actions sont moins contraignantes (ils laissent passer les voitures vers Caen mais pas dans l'autre sens), les revendications restent aussi fortes. Ils demandent une hausse du prix d'achat de la viande et dénoncent l'étranglement imposé par les distributeurs et les tranformateurs.

Noémie Bonnin a suivi les agriculteurs qui ont maintenu leurs barrages filtrants toute la nuit, autour de Caen.

►►► LIRE AUSSI | Jean-Yves Heurtin (président de la FDSEA du Calvados) : "L'accord signé il y a un mois n'a servi à rien"

Les réponses de l'exécutif

Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, ira finalement à leur rencontre mardi après-midi. Dans un premier temps, il avait annoncé vouloir attendre jeudi, et la publication du rapport du médiateur des prix sur le sujet.

François Hollande a annoncé qu'un plan d'urgence serait présenté mercredi en Conseil des ministres.

Son contenu devrait être en partie défini lors d'une réunion à Matignon ce mardi midi avec le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, et le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Matthias Fekl.

Le chef de l'Etat, François Hollande suivrait le dossier de très près, Yannick Falt.

►►► LIRE AUSSI | Prix de la viande : Hollande "lance un appel" à la grande distribution

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.