Bientôt un comparateur de services bancaires
Bientôt un comparateur de services bancaires © Maxppp / Caro Laurent

Michel Sapin, le ministre des Finances, a annoncé le lancement d'un service gratuit et en ligne pour comparer les tarifs bancaires. De quoi permettre aux clients de connaître plus précisément les coûts de leur chéquier, de leur carte ou de leurs agios...

C'est l'un des objectifs de la loi Macron : faciliter pour les consommateurs la "mobilité bancaire" , autrement dit leur permettre plus facilement de changer d'établissement si un concurrent leur semble plus avantageux. Une possibilité qui ne peut fonctionner que si les clients peuvent faire ce changement en toute connaissance de cause.

Le changement (de banque), c'est maintenant ?

Le nouveau comparateur, annoncé par Michel Sapin pour la fin de l'année, doit permettre une meilleure information. Il doit servir "de calculette, de système de comparaison gratuit des services et des tarifs" . Il sera alors possible de savoir en quelques clics combien coûte un chéquier ici et là, ou comment se règlent les incidents de paiement. Le ministre promet "une garantie de neutralité" : une charte établie par des représentants des banques et des consommateurs doit être mise en place en octobre .

Aujourd'hui, on peut changer de banque plus facilement qu'avant mais il y a encore des obstacles . L'objectif est désormais de le faire de façon industrielle et automatisée.

Michel Sapin a annoncé l'arrivée de ce comparateur en marge d'une visite dans une Banque postale : le reportage de Manuel Ruffez

1'18

La Banque postale a déjà son propre comparateur

Le ministre des Finances estime en effet que s'il est "légitime que les banques demandent une rémunération pour service rendu", il y a encore aujourd'hui "des conditions de tarification qui peuvent être un obstacle" .

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.