Le secteur privé est optimiste. Et c’est l’Insee qui le confirme, dans sa dernière étude sur l’emploi salarié : en 2017, les entreprises françaises ont recommencé à créer des emplois. Et pour 2018, estime Manpower, la tendance à l’embauche ne devrait pas fléchir. Enfin, pas partout.

Sur un an, le BTP a créé 30 100 postes en France, enregistrant sa plus forte progression depuis 2007 (+2,3%).
Sur un an, le BTP a créé 30 100 postes en France, enregistrant sa plus forte progression depuis 2007 (+2,3%). © AFP / Klaus-Dietmar Gabbert/DPA

En matière d’emploi, 2017 est un bon millésime. L’Insee révèle en effet que sur un an, 268 800 postes auront été créés, soit une hausse de 1,1 % par rapport à l’année précédente. Et sur le seul dernier trimestre, l’accélération est manifeste : 72 700 emplois créés, soit une hausse de +0,3 %, après +0,2 % au trimestre précédent.

Locomotive de la reprise de l'emploi salarié, la construction confirme son accélération, avec 13 200 nouveaux postes au 4e trimestre 2017, contre 2 500 au trimestre précédent. Sur un an, le BTP a créé 30 100 postes, enregistrant sa plus forte progression depuis 2007 (+2,3%). Les services marchands, eux aussi, sont orientés à la hausse, avec 225 700 emplois créés en 2017 (+1,9 %).

A lui seul l’intérim, a généré 56 200 embauches en 2017, soit une hausse de 8,2 % par rapport à 2016. Et justement, l’emploi intérimaire préfigure la tendance à venir qui, selon Manpower, confirme le constat de l’Insee début 2018.

►L'emploi dans la construction dopé par les perspectives de grands projets. Les explications de Delphine Simon.

1 min

L'emploi dans la construction dopé par les perspectives de grands projets, selon Manpower

Par Delphine Simon

Pour le groupe d’intérim, en effet, qui questionne les entreprises sur leurs intentions d’embauche, les effectifs salariés devraient augmenter dans 9 secteurs d’activité sur les 10 étudiés.

Avec, notamment, une conclusion plus étonnante : au-delà de la construction et du secteur banque-finance, Manpower signale que, pour le deuxième trimestre consécutif, c’est dans l’agriculture que les intentions d’embauche progressent le plus : +8 %, soit une hausse de 4 points par rapport au trimestre précédent, et de 14 points d’une année sur l’autre.

►Dans la production agricole, l'emploi repart fort. Un reportage de Manuel Ruffez. 

1 min

Dans la production agricole, l'emploi repart fort

Par Manuel Ruffez

Cette embellie n’est pas pour autant générale. L’industrie, même si, pour la première fois depuis 2001, a recommencé à embaucher fin 2017, reste stagnante. Et si le privé a créé plus de 82 000 emplois l’an passé, le public en a détruit 8 900.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.