Eoliennes en mer au Danemark
Eoliennes en mer au Danemark © CC Marionzetta

C'est le consortium mené par GDF Suez associé à Neoen Marine et au portugais EDP Renouvelables, qui a remporté le deuxième appel d'offres sur l'éolien en mer. Le premier parc, situé au large du Tréport et le second au large des îles d'Yeu et de Noirmoutier doivent être mis en service à l'horizon 2023 et compteront de 62 à 100 éoliennes chacun.

Au printemps 2012, un consortium emmené par EDF et Alstom avait été le grand gagnant du premier appel d'offres lancé par l'Etat pour une capacité totale de 2.000 MW.

Les deux parcs éoliens compteront de 62 à 100 éoliennes et auront une capacité de 500 mégawatts chacun. 1.000 mégawatt équivalant à la puissance d'un réacteur nucléaire.

La France vise officiellement 6.000 MW d'éolien offshore d'ici à 2020. Segolène Royal promet de donner d'ici cet été les noms d'autres zones ou implanter de l'éolien en mer.

Les explications d'Anne Laure Barral

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.