Un plan de recapitalisation d'un milliard d'euros pour Euro Disney
Un plan de recapitalisation d'un milliard d'euros pour Euro Disney © Maxppp / Vincent Isore

L'opérateur de parcs à thèmes, en difficulté financière face à une fréquentation en baisse, vient d'annoncer un plan de recapitalisation d'un milliard d'euros, soutenu et garanti par Walt Disney, la maison mère.

Le groupe Euro Disney, qui exploite le parc Disneyland Paris, va procéder à une augmentation de capital et à une restructuration de sa dette dans le cadre du plan qui a reçu le feu vert de son conseil de surveillance. Une annonce qui réjouit le président du groupe Tom Wolber, d'autant que la situation d'Euro Disney, sans être inquiétante, commençait à s'assombrir un peu.

Disneyland Paris est la première destination touristique en Europe mais la dégradation de l'environnement économique et le poids de la dette du Groupe ont fortement impacté ses recettes et sa liquidité. Cette proposition de recapitalisation d'Euro Disney est essentielle pour renforcer sa solidité financière et permettre au groupe de continuer à investir dans le parc afin d'améliorer l'expérience visiteur.

Dans le détail, le plan prévoit une augmentation de capital de 420 millions d'euros ouverte à tous les actionnaires et garantie par Walt Disney, principal actionnaire d'Euro Disney dont il détient 40%. A l'issue de cette augmentation de capital, Walt Disney sera tenu par la réglementation de lancer une offre publique d'achat sur la totalité du capital d'Euro Disney, ce qui pourrait théoriquement conduire à un retrait de la société de la cote.

Les salariés rassurés

"L'éventualité d'un retrait est possible mais ce n'est pas l'objectif de l'opération. Tout a été fait pour que les actionnaires soutiennent l'opération et leur donner un intérêt financier à suivre Walt Disney dans cette aventure", a précisé à Reuters Mark Stead, le directeur financier d'Euro Disney.

► ► ► À LIRE | Le communiqué de presse complet sur la recapitalisation (PDF)

Communiqué de presse Euro Disney publié par olivier.benis

Ce plan de recapitalisation doit permettre à Euro Disney d'améliorer sa situation de trésorerie d'environ 250 millions d'euros, de réduire son endettement et d'augmenter sa liquidité dans un contexte marqué par une baisse de la fréquentation qui devrait pénaliser l'exercice 2014.

Un pla qui rassure aussi les salariés, inquiets face à la baisse de fréquentation. David Charpentier, du syndicat indépendant du tourisme de Seine-et-Marne, se dit optimiste à nos confrères de France Info.

C'est l'illustration que la Walt Disney Company assume sa responsabilité de maison-mère d'Euro Disney. Il y a des investissements à faire à Euro Disney, désormais la compagnie les assume. Un plan social, très franchement, je n'y croyais pas. Ce plan de financement va nous simplifier la tâche.

Euro Disney emploie actuellement 15 000 salariés. Le parc Disneyland Paris continue à investir, récemment dans une nouvelle attraction Ratatouille basée sur le dessin animé Pixar du même nom.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.