27 millions d'euros seraient économisés
27 millions d'euros seraient économisés © MAXPPP

Le Ministère de l’Intérieur aurait l’intention de supprimer, à l’occasion des prochaines élections européennes de mai 2014, les envois de courrier par la Poste contenant les professions de foi des candidats ainsi que les bulletins de vote pour les remplacer par des envois numériques.

En temps de crise, chaque dépense est observée à la loupe. Pour alléger le budget 2014, les responsables du ministère de l’Intérieur envisageraient, dans le projet de loi de finance, d’économiser sur l’organisation des prochaines élections européenne de mai 2014.

27 millions d'euros économisés

En oubliant le courrier et en envoyant les professions de foi des candidats et les bulletins de vote en format numérique, le ministère de l’Intérieur économiserait ainsi environ 27 millions d’euros. D’autant que ces lourdes enveloppes ne sont pas toujours lues par leurs destinataires avant de passer à la corbeille.

Pourtant, le ministère des Affaires étrangères n'est pas du tout d'accord avec cette mesure d'économie. Le Quai d'Orsay craint que l'abstention et le vote en faveur des extrêmes ne se retrouvent renforcés.

A ECOUTER : > Les explications de Marc Fauvelle.

Un Français sur quatre affirme s'informer grâce à ce matériel électoral envoyé par la Poste. En 2012, pour l'élection présidentielle, 24% des Français disaient ainsi qu'ils s'informeraient par ce biais contre 27% par la radio ou 38% par la presse écrite. Enfin, les politologues expliquent que ces documents sont utiles, notamment pour les électeurs prenant leur décision tardivement.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.