Vue générale de l'Exposition universelle de 1889
Vue générale de l'Exposition universelle de 1889 © CC Wikipedia

"Au cœur des territoires s'ouvre celui des hommes", c'est le thème retenu pour le projet ExpoFrance 2025. Les promoteurs de l'accueil de l'Exposition universelle à Paris ont dévoilé les grandes lignes de leur projet ce matin, affirmant n'avoir besoin d'aucune subvention.

C'est l'un de leurs arguments principaux : l'Exposition universelle ne coûterait rien à l'Etat. Les dépenses sont évaluées à 2,9 milliards d'euros, les recettes à 3,1 milliards d'euros, soit 200 millions de bénéfices . L'appui des partenaires privés et la vente de 50 à 80 millions de billets d'entrées compenseraient les frais d'organisation. En période de restriction budgétaire, le projet se veut autofinancé.

Le modèle économique est soutenable, on arrive à boucler la boucle

Pour faire des économies, cette exposition universelle ne sera pas concentrée dans une zone circonscrite mais éclatée sur toute l'Ile-de-France. Finis les traditionnels pavillons par pays, chacun se verra attribuer des lieux comme le Grand Palais, la gare de l'Est ou les futures stations de métro du nouveau réseau du Grand Paris. Un village numérique de 200 000 m2 prendrait place au cœur du Grand Paris.

Mathilde Dehimi a assisté à cette présentation..

La présentation en grande pompe ce matin s'est faitedevant un parterre de chefs d'entreprises et d'ambassadeurs mais aussi en présence d'Emmanuel Macron. A la tribune : de nombreux élus, au premier rang desquels le député UDI Jean-Christophe Fromantin, le mathématicien Cédric Villani ou encore Philippe Houzé, Président du directoire des Galerie Lafayette.

Prochaine étape pour les promoteurs : déposer le dossier en 2016. Pour celà il faudra l'appui de François Hollande car c'est l'Etat qui se porte candidat. D'ici 2019, 167 pays décideront qui de Rotterdam, San Francisco, Londres ou Paris organisera l'évènement.Le thème choisi sera-t-il fédérateur ? C'est souvent la clé pour réussir une exposition universelle. La formule "Au cœur des territoires s'ouvre celui des hommes" n'est pas aussi parlant que celle de Milan cette année : "comment nourrir la planète ?"

Tenter une double candidature Exposition universelle - Jeux Olympiques ?

Les promoteurs de l'exposition universelle vont devoir surmonter une autre difficulté : se montrer plus convaincants que ceux qui soutiennent l'organisation des Jeux Olympiques de 2024. Difficile d'imaginer l'organisation si proche de deux événements que Paris n'a plus organisés depuis plus de 100 ans.

Certains estiment tout de même "possible d'avoir deux candidatures en même temps", comme l'affirmait la Ministre de la Culture, invitée sur France Inter ce matin. "Ses investissements ou des équipements pourront servir les deux objectifs", estime Fleur Pellerin. D'autres tentent de comparer les retombées de chacun des évènements :11 millions de billets vendus aux derniers Jeux olympiques, plus de 50 millions de visiteurs attendus pour l'exposition universelle 2025.

Pour le promoteur de ExpoFrance 2025, le député UDI Jean-Christophe Fromantin, il n'y apas de guerre politique entre les deux projets mais bel et bien un match. D'après lui, il faudra bien choisir à un moment donné. Il était l'invité du 13h de France inter..

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.