Les investisseurs retiennent leur souffle avant la première cotation de Facebook, le réseau social en ligne qui a levé 16 milliards de dollars (12,6 milliards d'euros) lors d'une des plus importantes introductions en Bourse de l'histoire des Etats-Unis. A Washington, Pierre-Yves Dugua

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.