NEW YORK (Reuters) - Fitch Ratings a abaissé vendredi la perspective sur la note de crédit 'AAA' de la France à "négative", faisant part de ses inquiétudes concernant les conséquences potentielles de la crise de la dette sur les finances de l'Etat français.

L'agence de notation a dans le même temps confirmé la note souveraine de la France à AAA.

L'abaissement de la perspective de "stable" à "négative" signifie généralement qu'un abaissement est possible dans un délai de 12 à 18 mois.

L'agence de notation précise dans un communiqué diffusé après la fermeture des Bourses européennes que la France est plus exposée à une nouvelle intensification de la crise que les autres Etats notés AAA au sein de la zone euro.

"La France, comme d'autres pays bien notés, doit relever le défi d'améliorer son marché du travail et sa compétitivité internationale", souligne l'agence.

Dans un communiqué séparé, Fitch Ratings a également annoncé avoir placé les notes de la Belgique, l'Espagne, la Slovénie, l'Italie, l'Irlande et Chypre sous surveillance négative.

Walter Brandimarte, Jean Décotte pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.