Alain Tourret veut inciter les collectivités à réduire leurs effectifs.
Alain Tourret veut inciter les collectivités à réduire leurs effectifs. © IP3PRESS/MaxPPP / Vincent Isore

Le député radical de gauche Alain Tourret le reconnaît : le rapport qu'il présente ce vendredi à l'Assemblée va faire jaser. Afin de limiter les dépenses dans la fonction publique, l'élu propose par exemple de créer une rupture conventionnelle et de rétablir la journée de carence.

500.000 chômeurs de plus depuis l'élection de Francois Hollande en 2012. Pour le député Alain Tourret, la situation est telle aujourd'hui dans le privé que la fonction publique ne peut plus rester figée dans ses acquis. Revue de détail.

► ► ► LIRE AUSSI | Hollande sur TF1 hier soir : ce qu'il faut retenir

Rétablir la journée de carence des fonctionnaires

Première proposition choc de cet élu radical de gauche : rétablir la journée de carence des fonctionnaires. Instaurée par le gouvernement Fillon il y a deux ans, elle a été supprimée ensuite par les socialistes. À tort pour le député, qui dit vouloir lutter contre un absentéisme beaucoup trop élevé dans la fonction publique.

Vingt-huit jours d'absentéisme en moyenne dans les collectivités territoriales dans le sud de la France. Vingt-huit jours ! C'est inadmissible.

Créer une rupture conventionnelle

Autre idée-phare de ce rapport : créer une rupture conventionnelle pour les fonctionnaires, qui les inciterait à partir quand ils n'ont plus leur place.

Actuellement, la seule solution, c'est de donner sa démission. Cela n'encourage pas, évidemment. Il faut de la souplesse et des passerelles entre public et privé, sinon nous avons une fonction publique figée.

Inciter les collectivités à réduire leurs effectifs

Alain Tourret veut inciter financièrement aussi les collectivités territoriales à réduire leurs effectifs, qui ont, dit-il, "beaucoup trop enflé depuis dix ans". Il faut que cela cesse, martèle le député.

Ces dix dernières années, les collectivités territoriales ont créé 500.000 emplois. La société ne peut plus se le permettre.

► ► ► ÉCOUTER | Le vrai/faux de l'Europe : deux fois plus de fonctionnaires en France qu'en Allemagne ?

Un constat et des propositions volontairement polémiques, mais Alain Tourret s'explique : "Je veux sauver la fonction publique. Or, elle ne survivra que si elle est exemplaire."

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.