L'UFC publie une nouvelle étude sur les réseaux mobiles
L'UFC publie une nouvelle étude sur les réseaux mobiles © maxppp

Une étude de l'UFC-Que choisir établit que la qualité de service pour la 3 G et la 4 G est très différente en fonction des opérateurs téléphoniques. Avec un mauvais point à Free et à SFR.

Votre opérateur téléphonique fait-il partie des bons ou des mauvais élèves ? Dans une nouvelle étude rendue publique ce mardi, l'association UFC-Que Choisir pointe la piètre qualité pour le réseau 3 et 4 G de Free et SFR.

Des problèmes structurels pour Free

Pour la 3 G, Orange s'en sort très bien avec un taux de qualité de 87,6% et Bouygues se place deuxième avec 83,3% devant SFR à 76% "avec des signes de faiblesses particulièrement marqués". Free, avec seulement 65 %, offre la qualité de service la plus faible.

Pour l'UFC, c'est le service de Free passant par l'itinérance d'Orange qui pose problème, "cette anomalie apparaît désormais comme totalement structurelle", explique l'association qui avait déjà saisi la justice en janvier 2013 pour faire la lumière l'origine de cette défailance.

Pour la 4G, c'est Orange qui tient toujours la tête avec 90% de taux de qualité devant Bouygues à 84% et Free mobile à 78%. SFR n'arrive qu'en dernière place avec 72%. Par ailleurs, la qualité de la 4G dépend aussi des territoires puisque la qualité du réseau est liée à la taille de la ville, ce qui aboutit à "une 4 G à deux vitesses" estime l'UFC.

Les explications de Philippe Lefebvre spécialiste de la consommation à France Inter

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.