Les ministres des Finances et les les gouverneurs des banques centrale des pays du G8 sontréunis à Marseille depuis hier. Ils auraient pris une première décision : verser 28 milliards d'euros à l'Égypte et à la Tunisie.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.