Les salariés ont accepté mercredi un accord de fin de conflit, qui prévoit le triplement des indemnités de départ pour les 1173 salariés de Goodyear, à Amiens Nord. Mais la CGT va désormais contester le licenciement économique aux Prud'hommes.

accord de fin de conflit à l'usine goodyear d'amiens nord
accord de fin de conflit à l'usine goodyear d'amiens nord © reuters

Goodyear y était presque. Après sept années de conflit, les salariés acceptaient enfin un plan de sortie de crise, via le triplement des indemnités de départ. En clair, la fermeture définitive de l'usine, annoncée il y a un an, va pouvoir se faire.Mais la CGT a aussitôt annoncé que les salariés contestent désormais le motif de leur licenciement devant les Prud'hommes.

La chronologie du conflit

Goodyear en France

Goodyear en France
Goodyear en France © Radio France / Idé
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.