Parmi les raisons de ce mouvement, les 14 000 nouvelles suppressions de postes à la rentrée prochaine. Dans le primaire les suppressions porteront principalement sur les RASED, les réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté. Reportage à l'école Robert Doisneau de Serris, près de Marne-la Vallée.Sonia Bourhan

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.