L’urgence désormais, c'est de tenter de rassurer les investisseurs avant l'ouverture des marchés financiers lundi matin. Pour François Hollande, il faut que l’Europe et la Banque centrale européenne agissent plus vite

Pierrick Bonno

Derniers articles
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.