Manuel Valls a donné sa décision sur twitter ce dimanche
Manuel Valls a donné sa décision sur twitter ce dimanche © MaxPPP

Manuel Valls l'a annoncé ce week-end, le gouvernement souhaite neutraliser une situation "brutale et injuste", celle de 250.000 retraités parmi les plus modestes jusqu'à présent exonérés d'impôts locaux et qui étaient contraints en 2015 de payer pour la première fois, une taxe foncière ou une taxe d'habitation et parfois les deux.

Le gouvernement avait fait en sorte de corriger l'impact de la suppression de la demi part fiscale pour les veufs sur l'impôt sur le revenu sans mesurer l'impact sur les impôts locaux. Le secrétaire d'état au Budget Christian Eckert annonce donc que le Trésor Public va donc rembourser dans les jours qui viennent les impôts locaux 2015 pour ces retraités les plus modestes. Reste à savoir comment financer la mesure.

Pression politique et casse-tête fiscal

Devant la pression politique et le casse-tête fiscal pour corriger au plus vite cette situation, Bercy va au plus simple et sort le carnet de chèque. A charge pour le gouvernement de trouver 200 millions d'euros d'économie dans les jours qui viennent pour boucler cette dépense de dernière minute. Pour 2016, la mesure sera financée par l'augmentation d'un centime sur la taxation du diesel mais pour 2015, Bercy devra racler les fonds de tiroir et si besoin puiser dans le bas de laine des réserves de précautions ou encore donner un dernier coup de rabot sur le budget des autres ministères avant la fin de l'année.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.