En raison de l'épidémie, le délai pour envoyer votre déclaration de revenus papier ou par Internet est légèrement repoussé, jusqu'au 30 juin, mais uniquement pour des contribuables bien particuliers : ceux qui tirent des revenus fonciers de la location de bien immobiliers.

La date limite approche pour la déclaration de revenus 2019
La date limite approche pour la déclaration de revenus 2019 © Radio France / Olivier Bénis

Plus que quelques jours, voire quelques heures pour déclarer ses revenus 2019. Les départements entre 20 et 54 inclus ont jusqu’à lundi soir minuit, jusqu’au 11 juin pour les départements au-delà de 55. Quant à ceux qui déclarent sur papier, ils ont jusqu’au 12 juin.

Certains retardataires bénéficieront d'un petit geste, néanmoins : la nouveauté, c'est un délai supplémentaire pour cause d’épidémie, certains contribuables ayant donc jusqu’au 30 juin. Ne cherchez pas sur le calendrier de l’administration fiscale, ce délai de bienveillance a été annoncé en toute discrétion.

Il ne concerne qu'un cas bien précis : les particuliers qui tirent des revenus fonciers de la location de biens immobiliers, vides ou meublés. Il s’agit de tenir compte des difficultés à se procurer certaines pièces comptables auprès des syndics, ou des expert comptables, pendant le confinement. Et ce délai supplémentaire vaut pour l’ensemble de la télédéclaration, précise Bercy.

Une déclaration tacite pour 12 millions de contribuables

Les autres contribuables n’ont pas intérêt à décaler, car le risque, c’est de recevoir trop tard son avis d’imposition 2019 pour les démarches de la rentrée. Reste qu’une dizaine de millions de contribuables ne se sont pas encore acquittés de leurs obligations. Beaucoup n’ont d'ailleurs pas reçu de déclaration préremplie au format papier.

Mais de toute façon, 12 millions de contribuables bénéficient cette année d’une déclaration tacite : si les informations sont justes, il n’y a rien à faire. Bref, la bienveillance, ce sera au cas par cas, malgré le contexte. En cas de retard, il faudra avoir une bonne raison.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.