Un seul projet de reprise sera étudié demain par le tribunal de commerce de Paris : ce projet est porté par quelques salariés et par la CFDT locale qui semble de plus en plus isolée.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.