Les arr^tes maladie
Les arr^tes maladie © Radio France

Nicolas Sarkozy en avait rêvé, il l'avait fait... mais François Hollande le défait. Le jour de carence pour les fonctionnaires va disparaître. Ce qui signifie qu'en cas d'arrêt maladie, ils conserveront la totalité de leur traitement. On ne leur retirera plus une journée de salaire comme c'était le cas depuis 2011.

Pour la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, cette mesure était "injuste, inutile, inefficace et humiliante." Au micro de Marion Lagardère

__

La guerre des chiffres...

Pour Marylise Lebranchu, l'impact budgétaire de cette mesure sera limité. La ministre parle de 60 millions d'euros par an. Une évaluation que certains jugent en dessous de la réalité. A l'image de la présidente du MEDEF, Laurence Parisot, qui estime que cela coûtera plutôt 200 millions d'euros.

Autre mécontente, l'ancienne ministre UMP Valérie Pécresse. Elle parle de "décision clientéliste"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.