L'Etat actionnaire à 15% dans Air France et l'ensemble des actionnaires, ont refusé de valider la prime de 400.000 euros, déjà versée à l'ancien Directeur Général ;rien ne peut donc obliger son bénéficiaire à rembourser.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.