Marc Blondel, ancien secrétaire général de FO
Marc Blondel, ancien secrétaire général de FO © Max PPP

Marc Blondel, ancien secrétaire général du syndicat Force ouvrière, est décédé à l'âge de 75 ans. Il était rentrée à 20 ans à FO et en avait pris la tête 30 ans plus tard

Réputé pour ses coups de gueule, ses bretelles et son goût du cigare, Marc Blondel, issu d'une famille du bassin minier du Pas-de-Calais, a dirigé la centrale de 1989 à 2004, lui donnant une impulsion plus contestataire après les années d'ouverture d'André Bergeron.

Pendant ses quinze ans de règne, Marc Blondel a démontré sa capacité à mobiliser les foules pour s'opposer aux politiques gouvernementales de droite comme de gauche. Il a notamment combattu farouchement le plan Juppé sur les retraites, les régimes spéciaux et la Sécurité sociale, que le gouvernement a fini par retirer en 1995.

"Les militants se sentent orphelins", a déclaré aux journalistes son successeur à la tête de FO, Jean-Claude Mailly.

Manuel Ruffez

Depuis 10 ans, le syndicaliste se consacrait au combat en faveur de la laïcité à la tête de la Libre Pensée, une association hostile au dogme religieux.

Marc Blondel a été condamné en 2011 dans l'affaire des emplois fictifs de la ville de Paris pour avoir bénéficié d'un garde du corps. Il avait toutefois été dispensé de peine.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.