[scald=212649:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - L'économie française s'est contractée de 0,3% au quatrième trimestre 2012 après une croissance confirmée à 0,1% au troisième trimestre, selon les premiers résultats des comptes nationaux trimestriels publiés jeudi par l'Insee.

Sur l'ensemble de 2012, elle enregistre une croissance moyenne nulle, alors que le gouvernement tablait sur +0,3%.

Trente-deux économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un recul de 0,2% du produit intérieur brut de la France au quatrième trimestre, leurs estimations allant de -0,4% à 0,0%.

La contribution de la demande intérieure finale (hors stocks) à la croissance du quatrième trimestre a été nulle. La variation des stocks y a contribué négativement à hauteur de -0,4 point et le commerce extérieur positivement à hauteur de 0,1 point, les importations ayant plus reculé que les exportations.

Les dépenses de consommation des ménages ont progressé de 0,2% sur le dernier trimestre mais l'investissement s'est replié de 1,0%, le recul de l'investissement des entreprises non financières atteignant 1,2%.

Yann Le Guernigou, édité par Jean-Baptiste Vey

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.