les bleus ouvriront l'euro 2016 au stade de france
les bleus ouvriront l'euro 2016 au stade de france © reuters

L'Euro 2016 de football, qui débute le 10 juin en France, pourrait rapporter près d'1.3 milliards d'euros au pays. C'est en tout cas les prévisions du Centre de Droit et de l'Economie du Sport (CDES).

24 équipes, une cinquantaine de matchs disputés et 2 millions et demi de spectateurs attendus : d'après le Centre de Droit et de l'Economie du Sport (CDES), l'Euro 2016 de football devrait rapporter 1.3 milliards d'euros (hors infrastructures et consommation locale). Les seules dépenses des spectateurs étrangers sont estimées à 788 millions d'euros.

94.000 personnes employées pour l'organisation de la compétition

Une aubaine économique pour les 10 villes hôtes selon le CDES qui a chiffré les effets économiques par territoires. De 66 millions d’euros, pour Toulouse, à 221 millions, pour Saint-Denis, l'Euro 2016 a vocation à profiter à toute la France.

Les PME locales tirent déjà leur épingle du jeu. Selon l’Euro 2016 SAS, 58 % des entreprises recrutées pour l'organisation de l'événement sont françaises . A Lyon, Lille ou Bordeaux, la construction et/ ou la rénovation de stades et infrastructures a aussi permis de faire travailler 20.000 personnes. Au total, l'Euro 2016 de football devrait générer 94.000 emplois.

uant à l’Etat, il devrait enregistrer 180 millions d’euros de recettes fiscales si on compte uniquement la billetterie et les dépenses des spectateurs étrangers.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.