Bourse du travail de Toulouse
Bourse du travail de Toulouse © CC Jamie

A Nice, Châteauroux, Chartres, Chaumont, Villejuif, ou plus récemment Toulouse, s'est récemment posé le problème de logement des organisations syndicales, gratuit jusqu’ici. Un usage qui pourrait être remis en cause et qui inquiète les syndicats.

Dans un courrier signé par sept syndicats (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, UNSA et Solidaires), ce qui est déjà un événement en soi, ces organisations font part de leurs craintes face à la remise en cause de plus en plus fréquente de la gratuité de leur hébergement ou de la mise à disposition de locaux dans la majorité des grandes villes, en particulier au sein des Bourses du Travail.

Il n'y a aujourd'hui aucune obligation légale pour cela, mais c'est un usage qui remonte à la fin du XIXe siècle et qui s'est généralisé au début du siècle dernier. Usage remis en cause, sous couvert souvent de raisons financières, en premier à Nice, puis plus récemment à Villejuif, ou encore Chateauroux, Chartres et Chaumont ou Toulouse selon les syndicats.

A Toulouse, début mars, la Mairie a informé les organisations syndicales que la ville ne peut pas continuer à loger gracieusement les syndicats

Comme dans beaucoup de villes en France, à Toulouse, les syndicats sont installés notamment à la "Bourse du Travail", un batiment dont la façade est classée aux monuments historiques. L'usage des lieux avait été attribué en 1892 aux salariés de la ville par la mairie de l'époque. Selon la Mairie de Toulouse, depuis 2010, "la Région et le Département se sont retirés et la mairie assume seule l'hébergement des unions syndicales". Une dépense estimée à "500.000 euros par an", auxquels s'ajoute un manque à gagner de 500.000 euros supplémentaire sur les bâtiments dont la mairie est propriétaire et qu'elle pourrait valoriser en les louant.

Jusqu'à présent aucun syndicat ne s'est retrouvé à la rue, mais pour prévenir cela, ils demandent au ministre du Travail François Rebsamen d'inscrire cette gratuité de l'hébergement des syndicats dans la loi sur la modernisation du dialogue social en discussion en ce moment même en première lecture à l'Assemblée Nationale.

Le reportage de Manuel Ruffez

1 min

Bourse du travail

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.