Lunettes trop chères
Lunettes trop chères © Radio France

Les lunettes françaises sont les plus chères d'Europe. L'association de consommateurs a mené son enquête pour comprendre ce qui se passe entre les opticiens, les clients, les fabricants et les mutuelles.

L'UFC Que Choisir a identifié un coût moyen en France de 470 euros pour une paire de lunettes.

L'association a envoyé de faux clients qui choisissaient des montures d'un montant minimal de 140 euros, des verres simples mais signalaient à l'opticien -sans rien solliciter- ne disposer que d'une prise la prise en charge maximum de 90 euros pour la monture et 390 euros pour les verres.

Mathieu Escot, chargé des études à l'UFC, évoque des résultats édifiants

Dans 28% des cas on leur a proposé des montures moins chères. Mais près d'un magasin sur cinq a suggère, de manière spontanée, "une fraude à la complémentaire santé" : c'est à dire une majoration artificielle du prix des verres (pour parvenir au maximum de 390 euros) et une réduction de la monture, à 90 euros.

L'UFC Que Choisir estime le coût de cette fraude à 142 millions d'euros par an pour le consommateur.

La fraude augmente les dépenses des complémentaires, et donc des cotisations versées par l'assuré (+38% entre 2006 et 2013).

Pour Alain Bazot, président de l'UFC-Que choisir

Face aux cas de fraude, "nous demandons à la DGCCRF (la direction de la répression des fraudes) de diligenter une enquête et de sanctionner"

Les explications de Delphine Simon

Le gouvernement prépare un décret visant à plafonner les remboursements par les complémentaires, qui seraient limités à 450 euros (verres simples et monture) tous les deux ans, à partir de 2015.

L'UFC plaide pour les réseaux de soins, qui permettent au consommateur de bénéficier de prix plus bas chez les opticiens conventionnés par sa complémentaire.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.